Ceux qui ont dit que la pensée pouvait influencer la santé d’une personne se sont parfois fait ridiculiser, mais la reconnaissance de l’effet placebo a changé cela. Aujourd’hui, il est communément admis qu’une telle relation et effet existent.

Lorsque Guglielmo Marconi a développé la communication radio longue distance au 20e siècle, il a dû aller très loin pour prouver que cela fonctionnait. Quand il a dit qu’il pouvait transmettre sa voix, à travers l’air, à de nombreux kilomètres les gens pensaient qu’il était fou. Quand il l’a démontré, ils l’on même accusé de tromperie en cachant des fils.

Voici deux exemples de progrès – tout d’abord considérés comme irrationnels – que Jason Yotopoulos  a mis en lumière dans une étude que l’ Institut Merraki sponsorise actuellement.

L’étude combine la capacité de l’esprit à influencer la santé et la communication à distance. Des personnes pratiquant la méditation à un niveau avancé dirigent des intentions positives sur des personnes à distance, puis l’impact sur ces gens est observé, mesuré et étudié.

LIRE AUSSI :

L’émérite professeur de Stanford, William A. Tiller, a passé des décennies à faire des recherches sur l’intention. Il travaille avec la psychothérapeute Gabriele Hilberg et le Dr Paul Mills, un professeur de médecine comportementale de l’École de médecine de San Diego, pour mener l’étude en cours.

L’étude est également soutenue par Body Mind Me, une nouvelle société de bien-être numérique co-fondé par Deepak Chopra, le célèbre auteur, médecin, et défenseur des médecines alternatives. Yotopoulos est un ancien pourvoyeur de capital-risque, qui a fondé l’Institut Merraki quand il a réalisé l’importance des études sur la conscience et a décidé d’aider les chercheurs de ce domaine.

Pendant les 18 mois du programme, des adeptes de la méditation enverront des intentions positives sur les participants à l’étude, répartis dans le monde. Une moitié des participants sous  surveillance ne sera la cible d’aucune intention au cours des six premiers mois. Cela garantit qu’il n’y a pas d’effet placebo à l’œuvre. Sur la base des précédentes expériences sur l’intention, il faut s’attendre à des améliorations globales sur le bien-être des participants.

Sur la base des précédentes expériences sur l’intention, il faut s’attendre à des améliorations globales sur le bien-être des participants.

Le Dr Chopra a écrit dans l’annonce pour recueillir des participants : « Aucun effort n’est nécessaire de votre part. Bien que le mécanisme de cette énergie subtile ne soit pas encore entièrement compris, il semble que fondamentalement c’est un processus énergique de résonance à distance, qui peut déclencher des changements à plusieurs niveaux de votre être. »

Les énergies subtiles sont définies par le Dr Tiller comme « toutes ces [énergies] au-delà de celles qui agissent par les quatre forces fondamentales de la physique orthodoxe actuelle ». Le Dr Hilberg a expliqué que les traditions orientales parlent depuis longtemps de qi ou de prana, et cela peut aussi être considéré comme de l’« énergie subtile ».

Ainsi la physique de Tiller a apporté de nouveaux concepts.

La physique de Tiller

Les expériences de Tiller ont montré que l’intention humaine peut provoquer une croissance 30 % plus rapide des larves de mouches du fruit ; et peut également changer le pH de l’eau d’un point.

Yotopoulos a souligné l’importance de l’expérience : «  Si nous changeons le pH du sang dans notre corps d’un point, nous mourrons. »

LIRE AUSSI :

Tiller a théorisé qu’un élément, ou un nouveau type de particule qu’il appelle le deltron, qui pourrait exister dans l’espace entre les molécules et les atomes. Nous ne pouvons pas détecter les deltrons avec nos appareils de mesure classiques, mais ils s’activent par l’intention humaine et ont un impact sur des choses que nous pouvons mesurer (comme le pH).

Comme une prière

Plusieurs études au cours des dernières décennies ont également constaté que la prière pour la santé de quelqu’un peut aider à l’améliorer la santé de cette personne. Par exemple, Leanne Roberts du College Hertford à l’Université de Oxford a mené une méta-analyse publiée en 2007, intitulée La prière d’intercession pour l’amélioration de la santé.

Le Dr Roberts a trouvé des résultats significatifs : les chances d’amélioration dues à la prière comparées à celles dues à la chance était dans un rapport supérieur à 100 000 pour un. Elle a conclu : « La preuve présentée aujourd’hui est suffisamment intéressante pour mener une étude plus approfondie. »

Plusieurs études au cours des dernières décennies ont également constaté que la prière pour la santé de quelqu’un peut aider à l’améliorer la santé de cette personne

Le Dr Hilberg a décrit l’intention envoyée dans la présente étude comme une « prière non-confessionnelle, avec technologie d’amplification ». La technologie vient de l’utilisation d’un dénommé « dispositif porteur d’intention ». C’est une machine de Tiller qui peut être imprimée d’une intention humaine, et peut la diffuser en permanence.

Le dispositif porteur d’intention, et les précédentes expériences

C’est un dispositif basé sur un principe piézoélectrique. Dans un livre blanc sur le site Web de Tiller, le chercheur explique : « Il est important de noter que le circuit électrique spécifique … n’est pas conçu pour fonctionner efficacement dans notre réalité physique normale à quatre dimensions. Cependant, cela fonctionne très bien sur des énergies subtiles dans des domaines de la nature au-delà de l’espace-temps ».

Tiller avait utilisé des dispositifs similaires à des fins plus conventionnelles dans une étude sur les lasers. Il a décidé de suivre une autre voie et de les utiliser pour stocker l’intention dans ses expériences de modification de pH.

Le chercheur a trouvé que lorsque le dispositif est imprégné d’une intention, il a le même effet qu’une personne qui dirige son intention. D’autres dispositifs essayés n’ont pas montré les mêmes résultats. Il ne sait pas encore exactement comment cela fonctionne, mais il affirme que ses résultats prouvent que cela a un effet.

D’autres scientifiques ont utilisé ce dispositif pour réaliser des expériences d’intention. Parmi eux, le Dr Dean Radin, directeur scientifique à l’Institut des sciences noétiques.

Le Dr Radin a mené, une étude randomisée en double aveugle pour étudier « si le chocolat exposé à de « bonnes intentions » améliore plus l’humeur que le chocolat non-imprimé. »

Le Dr Radin a mené, une étude randomisée en double aveugle pour étudier « si le chocolat exposé à de « bonnes intentions » améliore plus l’humeur que le chocolat non-imprimé. »

Ses résultats ont été publiés en 2007 dans une étude intitulée  Les effets sur l’humeur du chocolat intentionnellement amélioré , dans la revue Elsevier. Il a constaté que le chocolat imprégné d’intention par l’appareil a permis d’améliorer considérablement l’humeur des participants, par rapport au chocolat normal.

Cynthia Reed, docteur en médecine, et Norm Shealy, docteur en philosophie, ont également testé l’appareil sur les personnes souffrant d’anxiété et de dépression. La publication des résultats dans la revue des énergies subtiles et la médecine énergétique a permis de constater une réduction significative dans les deux cas.

Le Dr Tiller a également testé son appareil sur des enfants autistes. Ses conclusions sont détaillées dans des livres blancs sur son site ; il a constaté que les chances d’amélioration de l’état des enfants en raison de la chance comparée à celles liées à l’intention étaient dans un rapport de 1 à 10 000.

Hilberg a mené une autre étude en 2014 avec ce dispositif qui a fourni la base de son travail actuel. Cette étude pilote s’est déroulée sans groupe de contrôle formel et n’a pas suivi tous les protocoles haut de gamme. Mais ces résultats sont statistiquement significatifs. Et pour elle, les nombreux témoignages sont importants.

Lire la suite sur epochtimes.fr

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s