Wim Hof est né dans un monde glacial. Sa naissance fut traumatique, alors qu’il a dû lutter pour s’extraire hors du placenta, qu’il partageait avec son frère jumeau, pour arriver dans le couloir froid d’un hôpital néerlandais. Il a presque suffoqué. Son humble et dévouée mère fit alors le vœu devant Dieu que s’il laissait son bébé naître, elle l’élèverait pour qu’il devienne missionnaire.

Lors de son adolescence, Hof revisita ce traumatisme ; le froid et le souffle court, qui prirent presque sa vie, il les métamorphosa en une puissance pour le bien, il s’engagea sur un chemin qui accomplirait le vœu de sa mère d’une manière qu’elle n’aurait jamais pu imaginer.

wim-hof-breaks-world-record-for-longest-ice-bath-the-wim-hof-method-675x400

Dans sa recherche de quelque chose de plus profond, Hof consulta des textes bouddhiques, pratiqua le yoga et plusieurs arts martiaux ou techniques de méditation. Il passa beaucoup de temps dans la nature et y trouva une grande inspiration. Un jour, lorsqu’il avait 17 ans, il glissa dans un bassin d’eau couvert d’une mince couche de glace.

« Boom, je me suis senti si bien ! », se souvient Hof avec un enthousiasme caractéristique. « Le froid force l’introspection. » Le froid le connecta au choc de sa naissance, affirme-t-il, et l’aida à transcender ce traumatisme. Il sentit la circulation de son sang s’accélérer de manière inhabituelle, sa respiration a changé. Il réalisa que respirer d’une certaine façon lui permettait de se sentir à son aise dans l’eau glacée.

Les changements qu’il connut pendant qu’il était dans l’eau lui ont permis de reprendre le contrôle des fonctions automatiques de son corps.

« Il s’agit d’une révélation physique. Il s’agit d’une révélation mystique », affirme-t-il. Cette affirmation exprime bien la double nature de sa réalisation – aussi spirituelle que scientifiquement démontrable.

Il se submergea dans la source d’eau pure revitalisante pendant 15 ans avant que quelqu’un ne l’apprenne. Dans l’isolement, « personne ne me connaissait comme l’homme de glace », explique Hof. « Je ne voulais pas être surnommé de la sorte ni qu’on me prenne pour un fou. »

Un journal local découvrit finalement la pratique exceptionnelle de Hof et il devient l’homme de glace. « Ils ont en quelque sorte fait de moi une espèce de super héros – l’homme de glace », mentionne-t-il. Empreint d’humilité dans sa force et enclin à une vie tranquille et paisible même s’il exécute des démonstrations hautement publicisées (dont quelques-unes lui ont valu d’avoir son nom intronisé dans le livre des records mondiaux Guinness), Hof recherche premièrement la reconnaissance pour aider les autres.

Son message d’inspiration est que tout le monde peut accomplir ce qu’il fait et développer significativement une meilleure santé.

wim-hof-method-1-hour-after-1

Accomplir la promesse

C’est une conversation téléphonique avec Dr Ken Kamler de New York qui a incité Hof à rechercher les preuves ou les fondements scientifiques de ce qu’il sait être vrai.

Dr Kamler s’intéressait à l’habilité de Hof à contrôler son propre système immunitaire. Si Hof pouvait enseigner à d’autres à faire de même, les maladies inflammatoires comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn pourraient être guéries – sans même l’usage de médicaments ou de chirurgie (Hof a remarqué que les compagnies de l’industrie pharmaceutique ne sont pas ses plus grands partisans).

D’autres maladies sérieuses pourraient aussi être guéries si on étudiait plus en profondeur la méthode de Hof. Dr Kalmer a confié à Hof que si les tests expérimentaux utilisés pour vérifier sa méthode pouvaient être reproduits, cela pourrait représenter un avancement pour le genre humain.

« C’est à ce moment que je suis consciemment devenu un missionnaire », confie-t-il. La promesse faite par sa mère devant ce nouveau-né fragile était remplie par la volonté inébranlable de cet homme.

Une demi-heure après cette révélation, il reçut un appel lui annonçant le décès de sa mère.

« Elle était fille de fermier, elle était naïve, mais elle était une bonne personne », déclare Hof. « Elle entend ceci maintenant et je la remercie », a-t-il avoué lors d’une entrevue téléphonique avec Epoch Times. Il parlait en direct de la Pologne, où il entraîne 20 personnes à se baigner dans l’eau glacée pour faire remonter des émotions à travers des exercices de respiration et à contrôler certaines parties de leur corps qu’on a longtemps cru être hors de portée du pouvoir de la volonté humaine.

hofwim-768x513

C’est de la science

C’est avec succès qu’il a entraîné des étudiants à exercer le même contrôle que lui sur leur propre corps et cet accomplissement a été documenté et examiné par des pairs dans des revues scientifiques spécialisées.

Une étude publiée par l’Académie américaine nationale des sciences en 2014 a noté : « Jusqu’à présent, autant le système nerveux autonome que le système immunitaire ont été considérés comme ne pouvant pas être contrôlés volontairement. La présente étude démontre que par la pratique de techniques acquises lors d’un programme d’entraînement de courte durée, le système nerveux et le système immunitaire peuvent en effet être contrôlés de manière volontaire. »

L’auteur principal de l’étude, Matthijs Kox du Centre médical de l’université de Radboud aux Pays-Bas, a révélé à Nature que les résultats étaient préliminaires, mais encourageants. Lors de cette étude, Hof a enseigné sa technique à 12 étudiants. Ces 12 étudiants et 12 sujets témoins ont tous reçu, par injection, une toxine bactériologique pour induire fièvre, maux de tête et autres symptômes de maladie. Hof et ses étudiants ont démontré une habileté d’inhibition des symptômes accrue.

Les étudiants de Hof ont été capables de produire de l’adrénaline à volonté. Le contrôle des hormones par la pensée peut aider dans le traitement des symptômes de la dépression, explique Hof, et simplement permettre à une personne de se sentir bien. Aussi terrible que cela puisse paraître, les gens ont même appris à apprécier les bains de glace.

Lire la suite sur epochtimes

Lire aussi :

Wim Hof met des cours en ligne sur son site (en anglais), pour plus d’informations : https ://www.wimhofmethod.com

Quelques personnes qui ont des pouvoirs réels pour le moins étonnants :

 

– Shakuntala Devi était un génie du calcul mental. Elle a calculé exactement la racine cubique de 61629875 et la septiéme racine de 170859375.

Daniel Temmet est capable de mémoriser des quantités incroyables d’informations. Par exemple, il a réussi à réciter le Pi mathématique jusqu’à 22514 chiffres en cinq heures et neuf minutes le 14 mars 2004.

– Natasha Demkina peut voir à travers le corps des gens, commme si ses yeux étaient des rayons X. Elle a d’ailleurs déjà  pu détecter des maladies grâce à ce pouvoir.

– Le maître de qigong japonais Kanzawa Sensei, connu pour sa capacité inhabituelle à contrôler les animaux. En présence du maître, même les animaux les plus féroces deviennent étonnamment paisibles et s’endorment.

Les maîtres de qi gong (une gym traditionnelle chinoise) peuvent émettre des éclats d’ondes infrasonores 100 à 1000 fois plus puissants que la normale. Lire aussi : Des chercheurs de Harvard ont découvert des moines aux capacités surhumaines

Rajmohan Nair de Kollam en Inde, qui peut supporter d’être choqué par un courant 30 fois supérieur à ce qui peut tuer un homme ordinaire.

Scott Flansburg de San Diego, un « calculateur humain» qui peut effectuer des opérations arithmétiques complexes mentalement.

Juan Ruiz de Los Angeles, un homme aveugle qui peut voir le monde autour de lui comme les chauve-souris.

Timo Kaukonen de Finlande, dont le corps peut supporter des températures proche de l’ébullition.

Shi Yan Ming, un moine Shaolin qui effectue le fameux « coup de poing d’un pouce » de Bruce Lee.

Derek Paravicini de Londres, en Angleterre, un aveugle autiste qui peut exactement recréer n’importe quel morceau de piano après l’avoir entendu une seule fois.

Miroslaw Magola de Brighton, en Angleterre, qui présente des pouvoirs de télékinésie.

Tim Friede de Fond du Lac, Wisconsin, qui se permet d’être mordu par des serpents venimeux pour la recherche médicale.

Tom Cameron de Chicago, le « Human Stun Gun » qui concentre la puissance de son « Chi » pour porter des coups à distance.

Ron White de Fort Worth, au Texas, qui avec son super mental arrive à mémoriser des informations complexes rapidement.

Hu Qiong, un moine Shaolin invincible.

Pat Poviliatis, un homme aux mains suffisamment solides pour résister aux mâchoires meurtrières d’un piège en acier.

Kirby Roy a passé sa vie à essayer de devenir insensible à la douleur grâce à la pratique d’un art martial.

Hiroki, un maître nunchaku qui peut frapper une balle de baseball les yeux bandés avec son nunchaku.

Maître Zhou capable de faire bouillir de l’eau grâce à la chaleur de ses mains.

Alex Levit, né aveugle, mais qui se comporte comme un voyant.

Mikhail Vasiliev, dont le corps à la capacité d’attirer des objets comme un aimant.

Liew Thow Lin est un homme malaisien qui a la capacité de coller des objets métalliques sur son corps.

Dean Karnazes, capable de courir 563,27 km sans dormir en 80 heures et 44 minutes (2005)

Stephen Wiltshire est un artiste architectural britannique qui peut regarder un paysage une fois et le reproduire en dessin avec une précision parfaite.

Veronica Seider a une vision 20 fois développée que la moyenne. Elle peut reconnaître une personne à … 1,6 km.

Wim Hof repousse les limites du froid à travers le monde entier. Au cours de ces 35 dernières années, il a fait face à toutes sortes de défis et détient 20 records du monde du Guinness.

Ben Underwood est une personne extraordinaire avec la capacité de voir à l’aide d’écholocation humaine.

– On estime qu’en moyenne une personne peut parler seulement 1.69 langue. Cependant, Harold Williams pouvait parler 58 langues différentes.

Brenda Allison est un aimant ambulant. Elle attire tous les objets métalliques (qui peuvent être aimantés, évidemment) vers elle et peut éteindre la télé sans télécommande.

Liew Thow Lin a le corps magnétique. Comme un aimant, il attire les objets métalliques. Il a déjà  réussi à soulever une voiture avec sa peau.

Ma Xiangang ne ressent absolument rien quand il est en contact avec l’électricité. Le plus impressionnant, ce n’est pas qu’il soit insensible à cette douleur, c’est qu’il affirme se sentir « énergétique » quand il est en contact avec des câbles de 100 volts. Ma Xiangang aurait une résistance au courant électrique de 7 à 8 fois plus que la normale.

Kim Peek, décédé en 2009, était capable de se rappeler de tout ce qu’il lisait. Il pouvait même lire deux pages simultanément. Il a ainsi mémorisé 12 000 bouquins et les a retranscrits à 98%, soit presque parfaitement.

Lire aussi : 

Version anglaise : ‘Ice Man’ on a Mission to Scientifically Prove Power of Mind

1 commentaire

Laisser un commentaire