Parmi la multitude de théories sur la vie extraterrestre, en voilà une qui ne passe pas inaperçue. Selon les derniers documents révélés par WikiLeaks, un ancien astronaute de la NASA a cherché jusqu’à son décès a alerter la Terre : les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace.


Sujet récemment mis en lumière par :

rtlsputniknewsdirectmatin, francetvinfolexpressdailymailrt 

Dans une série d’emails envoyés entre les mois de janvier et d’août 2015, Edgar D. Mitchell, pilote de la mission Apollo 14 et le sixième homme à avoir marché sur la Lune en 1971, demandait à John Podesta, directeur de campagne d’Hillary Clinton, de rester en alerte : une intelligence extraterrestre existe dans notre univers. « Puisque la course à la conquête de l’espace fait rage, j’ai pensé que vous aimeriez être informés de certains facteurs », a ainsi écrit l’astronaute, décédé en février 2016, dans un email destiné à John Podesta.

 » Les extraterrestres ont peur des plans des humains en ce qui concerne la conquête de l’espace », a relevé RTL, samedi 15 octobre. Tels Mulder et Scully, franceinfo s’est penché sur ces dossiers.

En effet, une lettre datée du 18 août 2015 a été envoyée à M. Podesta par l’astronaute américain Edgar Mitchell, un ufologue connu pour ses déclarations extraordinaires. Par exemple, en 2015 il a annoncé que des extraterrestres abattaient des missiles américains et surveillaient les essais des armes nucléaires. Dans sa dernière lettre, il prévient John Podesta de l’imminence d’une « guerre spatiale» :

« Chère John. Alors que la guerre dans l’espace est proche, j’ai voulu te prévenir par rapport à certains faits avant notre conversation sur Skype. Souviens-toi que des extraterrestres non-hostiles provenant de l’univers voisin sont prêts à nous aider avec des technologies de l’énergie du point zéro sur Terre. Ils ne supporteront aucune action de guerre ni sur Terre, ni dans l’espace, » lit-on dans la lettre publiée sur le portail de WikiLeaks.

Mitchell communique ensuite quelques liens sur des articles tirés de journaux qui traitent notamment de la mise en place d’armes dans l’espace.

Lire aussi : OVNI : Edgar Mitchell le pionnier

Mitchell fait également mention, dans ses correspondances, d’une certaine Terri Mansfield. Cette spécialiste des OVNIS est présentée comme étant «une collègue catholique» qui disposerait d’informations indiquant que le Vatican serait au fait depuis longtemps de la présence de vie en dehors de la Terre.

L’énergie du point zéro, abordée par Edgar Mitchell, est une notion empruntée à la physique quantique. Elle prétend qu’il est possible d’extraire de l’énergie du vide, ce qui permettrait de disposer d’une source d’énergie à la fois inépuisable et gratuite. Sa prétendue existence est source régulière de discordance dans le monde scientifique.

Selon l’ancien astronaute,  » des extraterrestres non-hostiles provenant de l’univers voisin sont prêts à nous aider avec des technologies permettant de maîtriser l’énergie du point zéro sur Terre. Mais ils ne supporteront aucune action de guerre ni sur Terre, ni dans l’espace « 

Dans un entretien au quotidien local américain Conway Daily Sun le 30 décembre 2015, Hillary Clinton s’était engagée, si elle est élue à la présidence américaine, à lever le voile sur les mystères qui entourent les objets volants non identifiés et la Zone 51, sujets de tous les fantasmes aux Etats-Unis.

Quand bien même les documents publiés par Wikileaks ne montrent pas de réponses de John Podesta à ces interlocuteurs, le directeur de campagne d’Hillary Clinton n’a jamais caché son goût pour ces dossiers sensibles. Ainsi, en 2014, il a déclaré que son « plus gros échec de l’année » était de ne pas être parvenu à permettre la divulgation des dossiers concernant les Ovnis.  En avril 2016, il répétait que « les Américains sont prêts à connaître la vérité » et d’éclarait alors à CNN qu’Hillary Clinton « s’engageait, dès son accession à la présidence, à déclassifier tous les dossier détenus par le gouvernement américain. » Selon lui, « son mari, Bill Clinton, s’intéressait beaucoup à la Zone 51 quand il était président. »

A lire aussi : La NASA cache-t-elle l’existence d’aliens sur Cérès ?

Le Vatican en saurait plus sur la vie extraterrestre

Et selon Edgar D. Mitchell, la communauté scientifique n’est pas la seule en possession de cette connaissance. Dans un second email dévoilé par WikiLeaks, l’astronaute suggère que le Vatican en sait bien plus qu’il ne le laisse entendre sur la vie extraterrestre. Dans les faits, depuis 1582, l’Église catholique dispose d’un Observatoire astronomique situé à Castel Gandolfo, au sud de Rome. Institut actif depuis sa création. En 2015, le cardinal José Gabriel Funes, directeur de l’Observatoire, avait même laissé entendre à l’AFP qu’il était « ouvert à la possibilité d’une vie extraterrestre » après la découverte par la mission Kepler-425b d’une exoplanète proche de la Terre.

Des membres du Congrès, un vétéran des missions Apollo, des officiers de l’US Air Force.. C’est un parterre de personnalités qui participaient au symposium à Washington à l’instigation de Citizen Hearing on Disclosure.

Voici une interview de Paul Hellyer, l’ancien ministre canadien de la défense :

En plus d’affirmer l’existence des petits hommes verts – un terme qu’il évite, puisqu’il est évidemment dérivé de la propagande hollywoodienne anti-extraterrestres – il insiste sur un point : nombre d’entre eux vivent actuellement sur Terre et coopèrent activement avec le gouvernement des États-Unis, notamment en partageant leurs technologies avancées avec nos petits esprits étroits. M. Hellyer ne sait pas vraiment ce qu’ils obtiennent en retour, mais en gros, il est persuadé que beaucoup de nos équipements de pointe sont un cadeau de la part de ces extraterrestres ultra avancés.

Alors, Paul Hellyer s’est-il mis à croire à un tas de foutaise, ou a-t-il vraiment mis le doigt sur quelque chose ? Donald Trump va-t-il enfin éclaircir ce sujet sérieusement ?

Voici une compilation de plusieurs interventions de Donald Trump. A découvrir pour savoir comment l’homme voit et dénonce le système en place. Arrivera-t-il à changer les choses ?


Publicités

un commentaire

Laisser un commentaire