Article initialement publié sur ulyces

30 000 ans avant le début de l’âge de la pierre, les ancêtres de l’humanité fabriquaient déjà des bijoux. Le Siberian Times rapportait le 7 mai dernier que des archéologues ont découvert le plus bracelet vieux au monde. Retrouvé dans la grotte de Denisova, située dans les monts sibériens de l’Altaï, ce magnifique bracelet en chlorite verte serait vieux de 40 000 ans. Il a été fabriqué par une espèce encore plus vieille que nos ancêtres connus : les hommes de Denisova.

Le bijou translucide a été retrouvé aux côtés d’ossements de mammouths et d’autres artefacts vieux d’environ 125 000 ans dans la cavité. Après avoir étudié les génomes des hommes de Denisova, les scientifiques ont trouvé des ressemblances génétiques avec les hommes modernes en Asie de l’est, renforçant la théorie qu’ils ont pu coexister avec nos ancêtres, les hommes de Neanderthal.

Avant cette découverte, les chercheurs pensaient que les hommes de Denisova étaient beaucoup plus primitifs que leurs cousins de Neanderthal. Mais la complexité et les capacités requises pour fabriquer ce type de joaillerie remet totalement en cause ce présupposé. Fait de chlorite, un minéral qu’on trouve à plus de de 200 km de la grotte, le bracelet est désormais exposé dans un musée de Novossibirsk.

« Les compétences de son créateur étaient excellentes. Au départ, on pensait qu’il avait été fabriqué par les hommes de Neanderthal ou des hommes modernes, mais il s’est avéré que c’est l’œuvre d’un homme de Denisova. Ce n’était pas un bijou de tous les jours. Je pense que ce fragile et magnifique bracelet était seulement utilisé pour des événements exceptionnels », indique Irina Salnikova, la directrice du musée.

Crédits : The Siberian Times

Source : The Siberian Times

Publicités

Laisser un commentaire