Vous pensez être la même personne tout au long de votre vie ? Ce n’est pas tout à fait vrai, à en croire une vaste étude qui a porté sur 47.000 personnes suivies pendant plusieurs décennies. Votre personnalité change de l’adolescence à l’âge adulte et jusqu’à la fin de votre vie.

En vieillissant, le corps change, mais la façon de voir la vie aussi !

C’est ce que suggère une étude parue dans une revue de l’American Psychological Association. L’analyse a compilé 14 études longitudinales qui rassemblaient des informations sur la personnalité de 47.190 personnes vivant aux États-Unis ou en Europe. Les participants faisaient partie, entre autres, de la Health and Retirement Study (11.217 personnes), de la Wisconsin Longitudinal Study (8.491 personnes) ou encore de la Longitudinal Aging Study of Amsterdam (5.132 personnes).

Pour connaître l’évolution de la personnalité des participants, les auteurs ont utilisé le modèle des « Big Five » : il s’agit de cinq traits de personnalité décrits par Goldberg et repris par Costa et McCrae. En Français, les Big Five ont été décrits avec les lettres formant le mot « océan », ou « canoë », pour :

• O : Ouverture d’esprit, Originalité ;
• C : Conscience, Contrôle, Contrainte ;
• E : Extraversion, Énergie, Enthousiasme ;
• A : Agréabilité, Altruisme, Affection ;
• N : émotions Négatives, Nervosité, Névrosisme.

D’après cette vaste analyse, les traits de personnalité variaient au cours de la vie ; dans l’ensemble, ils déclinaient, sauf un, l’agréabilité, qui restait stable. Ainsi, en vieillissant, nous sommes moins nerveux vis-à-vis de la nécessité de se conformer à un groupe, moins ouverts à la découverte de choses nouvelles (et préférons nos classiques), plus introvertis et plus tournés vers nous-mêmes.

En savoir plus sur futura-sciences

Publicités

Laisser un commentaire