Article initialement publié sur rtl

Pour bénéficier d’une santé de fer le plus longtemps possible, le jeûne séquentiel peut vous aider, comme l’attestent de nombreuses études. Le principe ? Ne pas manger pendant 12 à 16 heures, chaque jour, sans s’abstenir pour autant de boire des boissons chaudes. Chaque seconde, le corps humain produit 20 millions de cellules pour remplacer les cellules usées ou mortes. Problème : plus l’individu avance en âge, plus le nombre d’erreurs de copies augmente, donnant lieu à des cancers.

En faisant jeûner des souris, les scientifiques se sont aperçus qu’elles avaient 20% de chances en moins de contracter un cancer. Chez les humains, jeûner quelques heures chaque jour permet d’avoir un teint plus clair, moins d’asthmes, moins d’allergies et moins de rhumatismes. L’organisme sait faire face au manque de nourriture, mais pas à l’excès. Le jeûne séquentiel lutte en quelque sorte contre obsolescence programmée du corps humain.  Pour laisser votre organisme souffler, mettez-vous à table uniquement si vous avez vraiment faim.

Crédit Image : Thinkstock | Crédit Média : Frédéric Saldmann | Durée : 02:53 | Date : 14/05/2017

Lire aussi :

1 > Anatomie comparée de l’alimentation | http://bit.ly/2kjJVEQ

2 > Les dernières recommandations de l’ANSES | http://bit.ly/2k4jhCx

3 > Nutrition – Que disent les études scientifiques ? | http://bit.ly/2k0sgEg

4 > Végétarisme – La nouvelle position de l’AND | http://bit.ly/2kCHOiv

Publicités

Laisser un commentaire