Le pouvoir de l’inconscient est peu raconté. Nos esprits se sont ancrés dans un modèle de société qui ne nous ressemble pas en tant qu’êtres humains. Alors que l’hypnose fait petit à petit son chemin, des chercheurs de l’université de Harvard ont découvert des capacités hors du commun chez des moines bouddhistes. 


L’éveil des consciences passe aussi par la connaissance de soi, et les moines bouddhistes du Tibet, grands maîtres de la méditation, fascinent depuis longtemps. Plusieurs faits surprenants en ont étonné plus d’un, à commencer par une équipe de chercheurs de l’université de Harvard dans les années 80. Cette équipe dirigée par le professeur de médecine de Harvard, Herbert Benson, a découvert des choses incroyables liées à notre espèce.

Leur première découverte a été édifiante. Ils ont remarqué que certains moines pouvaient ralentir leur métabolisme de 64 %1. Leur seconde découverte est l’une des plus marquantes. Les moines bouddhistes ont été recouverts chacun d’une couverture ayant été trempée dans de l’eau glacée. Résultat ? En moins de 30 minutes, leurs couvertures étaient sèches. Comment ? En utilisant une technique de Yoga connue sous le nom de « g Tum-mo ».

La troisième découverte reste à ce jour scientifiquement indémontrable tant le phénomène est surnaturel. Les moines ont pu augmenter leur chaleur corporelle de dix-sept degrés dans les extrémités2 ! On ignore encore comment ils sont capables de générer une telle chaleur.

L’être humain est à mille lieux de se douter de nos capacités (sur)humaines. Selon Richard Davidson, « ces travaux semblent démontrer que le cerveau peut être entraîné et modifié physiquement d’une manière que peu de gens auraient pu imaginer. » Par ailleurs, Stephen Kosslyn, directeur du département de psychologie à l’université Harvard et spécialiste mondial de l’imagerie mentale, déclarait lors de la rencontre de l’Institut Mind and Life organisée au MIT de Boston : « Nous devons faire preuve d’humilité devant la masse de données empiriques fournies par les contemplatifs bouddhistes. » 

Sources : 

1 : http://news.harvard.edu/gazette/2002/04.18/09-tummo.html

2 : http://news.harvard.edu/gazette/2002/04.18/09-tummo.html

Le reportage ci-dessous se passe à Kuala Lumpur dans un temple de moine Shaolin. Depuis 1500 ans, on raconte que ces moines maitrisent le CHI, une énergie invisible qui leur donne des pouvoirs incroyables. L’un deux, Hu Qiong déclare maitriser le pouvoir du  » CHI  » à l’extrême et être incassable. Une équipe de scientifique tente de le confronter à ces limites.

 


Source : lareleveetlapeste.fr

Publicités

Laisser un commentaire