Les facultés extraordinaires d’une jeune fille russe nommée Natalya Nikolaïevna Demkina ont été rapportées par les médias à travers le monde. Cette jeune fille prétendait être capable de voir à travers le corps humain et à l’intérieur des organes. De par ce « pouvoir surnaturel », elle transmettait également aux malades les moyens de soigner leurs maladies. Après son diagnostic, il s’est avéré que ces personnes ont vraiment souffert des maladies qu’elle avait vues.

Un journaliste travaillant pour le quotidien The Sun a obtenu le consentement des parents de la jeune fille afin d’étudier sur son cas en Angleterre. Cette nouvelle a causé une grande sensation dans le monde médical au Royaume-Uni.

Ce type de « pouvoir » ou capacité est également connu sous le nom du pouvoir de « l’œil céleste ». Quelqu’un avec cette faculté peut voir à travers les murs et à l’intérieur du corps humain. Il existe aujourd’hui très peu de gens qui possèdent encore le pouvoir de l’œil céleste. Les médecins les plus renommés de l’ancienne Chine auraient néanmoins présenté des capacités supranormales, et cela comprend être capable de voir à l’intérieur du corps d’une personne afin de déterminer la cause d’une maladie. Le pouvoir de l’œil céleste est d’ailleurs répertorié dans de nombreux livres anciens.

Voici un aperçu de quelques-uns de ces médecins extraordinaires, et de leurs capacités.

1. Hua Tuo (140 à 280)

Hua Tuo est connu pour être le fondateur de la chirurgie traditionnelle chinoise. C’est notamment lui qui a introduit l’anesthésie. La notion d’utilisation de l’anesthésie est citée pour la toute première fois dans le livre « Hou Han Shu » : « Si l’acupuncture et les médicaments ne peuvent pas guérir les malades, nous pouvons demander au patient de recourir au vin pour être anesthésié. Quand il perd conscience, nous pouvons alors ouvrir son ventre et enlever la tumeur. »

« Si la maladie se situe au niveau des intestins et de l’estomac, nous pouvons faire une incision et examiner l’endroit où la personne est malade, puis enlever la partie qui est malade pour ensuite recoudre la plaie. Après avoir mis un onguent sur la plaie, la personne sera guérie en quatre ou cinq jours et recouvrira sa santé au bout d’un mois. »

On lui prête également l’utilisation de la capacité supranormale de voir les tumeurs et autres problèmes internes, afin de les identifier comme cause d’une maladie.

Lorsque Hua Tuo annonça au souverain Cao Cao qu’il avait une tumeur dans le cerveau, Cao Cao pensa que Hua Tuo en voulait à sa vie en utilisant le prétexte de pratiquer une opération chirurgicale de la tête. Hua Tuo mourut en prison, et Cao Cao succomba finalement à sa maladie.

Hua Tuo était un homme simple, désintéressé de la gloire et du profit. Bien qu’il ait examiné le roi, il exerçait généralement avec le commun du peuple. Il fut forcé de diagnostiquer le souverain après avoir refusé de devenir son médecin officiel.

Hua Tuo était appelé le « Médecin divin », ou « Shenyi » en chinois. Il est également connu pour avoir développé une forme d’exercices de qigong. De nombreux médecins de l’ancienne Chine accordaient beaucoup d’attention à leur cultivation spirituelle et maintenaient un critère moral élevé. Leurs capacités supranormales ne pouvaient apparaître que de cette façon.

Sans aucune méthode pour scanner l’intérieur du corps, les opérations que pratiquaient Hua Tuo passaient pour être guidées par une vision divine.

2. Bian Que (500 av. J.C.)

Un résumé de la vie de Bian Que est présent dans les  « Mémoires du Grand Historien » ( « Shi Ji » en chinois ) du célèbre historien Sima Qian. Bian Que rencontra un homme avec des pouvoirs possédait des pouvoirs surnaturels, qui lui donna un mystérieux médicament.

L’homme enjoignit Bian Que de prendre le médicament avec de l’eau « n’ayant pas touché le sol », comme la rosée. Trente jours après avoir suivi ces conseils, Bian Que pouvait voir à travers les murs et à l’intérieur des corps humains.

Un jour, alors que Bian Que passait dans l’État de Guo, il vit un enterrement. Un fonctionnaire l’informa que le prince royal était subitement mort, et qu’ils allaient le mettre dans un cercueil pour l’enterrer.

Se tenant debout près de la porte du palais, Bian Que affirma que le prince n’était pas vraiment mort et qu’il reviendrait à la vie. Le fonctionnaire n’en crut pas ses oreilles.

Bian Que insista : «  Essayez seulement ceci. Demandez à un médecin de faire un diagnostic. Lorsque le prince entendra des voix, il remuera son nez et sa bouche. D’ailleurs vous pourrez sentir son aine encore chaude ».  Il s’est en effet avéré que le prince n’était que dans le coma. Après avoir été traité par l’acupuncture, le prince fut de nouveau en bonne santé.

Le pouvoir de l’œil céleste de Bian Que était vraiment extraordinaire et reste encore de nos jours un mystère.

3. Zhang Zhongjing (150 à 219)

Lorsque Zhang Zhongjing avait 20 ans, il rencontra un fonctionnaire nommé Wang Zhongxuan. Zhang déclara alors à Wang : « Vous êtes atteint d’une maladie grave . Quand vous aurez 40 ans, vous perdrez tous vos sourcils. Une fois que vous aurez perdu tous vos sourcils, vous mourrez au bout de six mois. Vous devez prendre la « poudre des cinq pierres » [Wushi San est une recette médicinale censée améliorer la longévité d’une personne et composée selon la légende de cinq composants : le cinabre, le réalgar, l’alun, l’azurite et l’aimant] pour vous soigner. »

Wang Zhongxuan pensait que Zhang Zhongjing voulait l’offenser. Il accepta le médicament, mais ne le consomma pas.

Des jours plus tard, Zhang demanda à Wang s’il avait pris la poudre et ce dernier lui mentit, disant qu’il l’avait prise. Zhang n’était pas dupe. Il s’exprima : « Il semblerait que vous ne l’ayez pas prise. Pourquoi ne vous souciez-vous pas de votre vie ? »

Des années plus tard, lorsque Wang eut 40 ans, ses sourcils tombèrent. Il mourut comme prévu, moins d’une demi-année plus tard.

3. Eric Pearl

Eric Pearl est l’auteur l’auteur du best-seller « La Reconnexion. Guérir les autres, se guérir soi-même » publié aux Éditions Ariane. Il est aussi l’instigateur de ce que plusieurs scientifiques appellent dorénavant «la Médecine de l’information».

Maintenant connues et reconnues par la science, les séances de Reconnective Healing® facilitent des retours à l’équilibre souvent instantanés qui perdurent toute une vie. Soucieux de transmettre aux autres, le travail d’Eric a été enseigné à plus de 100 000 personnes dans plus de 100 pays.

Eric Pearl a été présenté dans de nombreux médias, y compris dans Le Dr Oz Show, The New York Times et CNN. Son best-seller international, La Reconnexion® : Guérir les autres, se guérir soi-même, a été traduit dans plus de 39 langues, et a été approuvé par de nombreuses personnalités tels que Deepak Chopra.

Une nouvelle science émerge, elle est en train de changer la conception traditionnelle de la santé et du retour à l’équilibre. La recherche scientifique récente se concentre sur des expériences qui quantifient les effets de l’énergie, de la lumière et de l’information sur les êtres humains. Pour ouvrir la voie, il existe une équipe internationale de scientifiques de renommée mondiale, William Tiller, PhD, Gary Schwartz, PhD et Konstantin Korotkov, PhD, avec leurs études des fréquences du Reconnective Healing®. Les résultats puissants et profonds de cette recherche attirent l’attention des meilleurs et des plus avancés de la communauté scientifique. Voir ici

Lire aussi : 5 publications scientifiques dans des revues de référence sur le Reconnective Healing®


Source : epochtimes.fr

Publicités

Laisser un commentaire