Vous vous souvenez ? Le 10 septembre 2001, la veille des attentats, Donald Rumsfeld (secrétaire à la Défense entre 1975 et 1977 dans l’administration du président Gerald Ford puis entre 2001 et 2006 dans l’administration du président George W. Bush) déclarait que 2300 milliards de dollars (2 300 000 000 000 $) avaient tout bonnement « disparu » du budget du Pentagon.
Le lendemain, l’attentat du World Trade Center balayait cette information, et un avion/missile s’écrasait sur le Pentagon au niveau des analystes du budget.

Rappelons également que ce n’était pas la première fois qu’une somme de cette envergure disparaissait aux Etats-Unis. En effet en 2009, ce sont pas moins de 9 000 milliards de dollars (9000 000 000 000$, plus de 100 000€ pour chaque Français), qui s’étaient volatilisés des comptes de la FED.

Voila le triste résultat du vol de la FED dont on vient de découvrir le pot aux roses et étonnamment : Silence dans le médias (depuis le 6 mai 2009).

Qu’ont-ils fait avec tout cet argent ? Combien de personnes de votre entourage sont au courant de cela ?

Un manque d’organisation ?

Des milliers de documents qui devraient se trouver dans les bilans financiers du Pentagone ont été enlevés et ont disparu sans aucune explication rationnelle.

Le ministère américain de la Défense est connu pour ses pratiques comptables laxistes. Le Pentagone n’a jamais vérifié comment il dépensait des milliards de dollars pour les guerres, l’équipement, le personnel, le logement, la santé et l’approvisionnement.

Selon le rapport sur l’année fiscale 2015 de l’Inspection américaine générale des finances, le Pentagone est incapable de rendre des comptes sur l’utilisation de 5.700 milliards d’euros dans ses bilans financiers. Il révèle que la vérification du ministère de la Défense s’est avérée « matériellement erronée ».

L’armée a échoué à fournir des documents « précis, complets, opportuns et étayés » qui pourraient justifier l’utilisation des milliards de dollars dans les ajustements finaux trimestriels et annuels. L’armée américaine a fait des ajustements illicites pour une montant de 2.500 milliards d’euros en un seul trimestre en 2015, et de 5.700 milliards pour l’année entière, mais n’a pu fournir aucune information détaillée sur la façon dont elle avait dépensé cet argent.

Au troisième trimestre 2015, 64.321 ajustements ont été faits au total, et 142.355 jusqu’à la fin de l’année. Seuls 7.083 d’entre eux ont été accompagnés d’une documentation détaillée des transactions.

L’Inspection générale a également constaté que 16.513 des 1,3 million d’enregistrements ont été « enlevés » du système du budget du Pentagone au cours du troisième trimestre 2015. Cependant, l’armée tient à minimiser la gravité de ces conclusions. Le service américain des finances et de la comptabilité a déclaré que les ajustements erronés ont été faits parce qu’ils « ont décidé d’utiliser des ajustements générés par le système plutôt que manuels » quand ils ont préparé ces bilans financiers.

« Bien qu’il y ait un grand nombre d’ajustements, nous croyons que l’information sur les bilans financiers est plus précise que ce que présente le rapport », a déclaré le porte-parole de l’armée, en soulignant l’empressement du Pentagone pour résoudre les problèmes.

Plus tôt cette année, le Congrès américain a établi comme date limite le 30 septembre 2017 pour que le Pentagone présente un bilan financier complet, mais il y a un risque que « l’armée ne soit pas prête pour la vérification ». Un ancien fonctionnaire de l’Inspection générale qui a été responsable de la vérification du Fonds général de l’armée, Jack Armstrong, a déclaré que le même type de changements injustifiés dans les bilans financiers de l’armée a déjà été révélé en 2010.

« Ils ne savent vraiment pas ce qu’est un bilan équilibré », a déclaré M.Armstrong.

 


Source : fr.sputniknews.com

Publicités

Laisser un commentaire