Article initialement publié sur le blog de syti.net

Magic Leap est une fantastique technologie de réalité augmentée qui génère des interfaces ou des objets animés d’un réalisme saisissant, en 3D, à la manière d’un hologramme en haute définition qui s’intègre parfaitement dans l’environnement réel, en tenant même compte de la lumière ambiante pour la direction des sources lumineuses.

magicleap2

Tout cela fonctionne au moyen de verres de lunettes fins et totalement transparents, qui réfléchissent sur la rétine les images envoyées par un micro-projecteur. Les images créées par le système ont la capacité de s’intégrer très précisément dans le décor réel environnant grâce à à une caméra infrarouge qui permet de modéliser l’espace. A terme, Magig Leap envisage de détecter l’état émotionnel des utilisateurs grâce à une IA de reconnaissance faciale, afin d’adapter en conséquence la réalité « ajoutée ».


Ci-dessus Rony Abovitz, le CEO de Magic Leap avec son verre de lunette. Magic Leap est développé par une start-up américaine qui dispose déjà de gros moyens, elle a réuni 590 millions de dollars en parvenant à convaincre de très gros investisseurs comme Google et Qualcomm, mais aussi Lucas Films ou la société qui a créé les effets spéciaux de la trilogie du « Seigneur des anneaux ». Une deuxième levée de fond de 1 milliard de dollars est en préparation, le géant chinois du commerce en ligne Alibaba pourrait investir 200 millions de dollars. Et pourtant, la perspective de bénéfices est encore lointaine car Magic Leap n’a toujours pas annoncé de date de sortie pour son système.

Si Magic Leap a autant motivé les investisseurs, c’est que le potentiel est énorme. Magic Leap pourrait à terme remplacer tous nos écrans et les appareils qui vont avec (ordinateurs, smartphones, tablettes, consoles de jeu) et révolutionner le concept même d’ordinateur personnel, de smartphone ou de jeu vidéo.

Vidéos de démo officielles:
 vidéo 1
 vidéo 2
 vidéo 3

Ce que devient le jeu vidéo avec Magic Leap:
 voir la vidéo

En anglais, un court reportage avec une interview de Rony Abovitz;
 voir la vidéo

En savoir plus ici.


Publicités

Laisser un commentaire