Un document rédigé en 1984 par Wayne M. Mcdonnell du US Army Intelligence, précédemment classé top-secret, est apparu en totalité sur le site Web de la CIA.

L’article entièrement déclassifié a soulevé certaines questions en raison de son sujet très inhabituel. Le document est un résumé complet et approfondi des enquêtes de la CIA sur ce qu’on appelle communément le “plan astral”.

Source : CIA

Le plan astral est censé être une zone au-delà du monde matériel auquel on peut accéder par l’âme ou l’esprit.

Certaines religions croient que le plan astral n’est accessible qu’après la mort du corps physique tandis que d’autres croient qu’il est possible d’atteindre cette dimension pendant la vie. Le plus souvent il est associé à certaines religions orientales, telles que l’hindouisme et le jaïnisme, il est également au cœur de la foi bouddhiste avec la notion de nirvana. Plus récemment, la notion de plan astral a connu une forte popularité en Occident ainsi qu’en Asie avec la croissance du mouvement New Age.

En France, des personnes comme Nicolas Fraisse (suivi par des scientifiques de l’ISSNOE) ou encore Marc Auburn et beaucoup d’autres affirment être capable d’accéder à ce plan.

Certaines enseignent même les techniques pour y parvenir depuis des années. (International Academy of Consciousness, Akhena,…)

 

Source : CIA

Beaucoup de gens rangent ce sujet au rang des pseudo-sciences, pensant à tort ou à raison qu’il est le fruit de simples hallucinations cognitives, or la CIA ne semble pas du même avis.

Dans le document publié récemment, les enquêtes ont révélé que le plan astral n’était certainement pas un mythe. Le document se réfère également à un concept appelé L’«Absolu» qui imprègne l’espace/temps dans chaque dimension. L’Absolu y est décrit comme étant omniprésent et omnipotent.

Ceux qui ont travaillé sur le projet ont exprimé leur désir d’étudier le concept du plan astral avec beaucoup plus de détails. Cependant, il semble que l’intérêt pour ce projet soit dissimulé et que les recherches antérieures ont été classifiées au niveau top-secret.

À l’heure actuelle, la CIA ne se présente pas avec d’autres informations sur l’enquête de l’agence au sujet du plan astral. Naturellement, cela a soulevé des soupçons selon lesquels le gouvernement a acquis une compréhension approfondie du concept et l’utilise peut-être à l’insu du grand public.

Plus de détails sur motherboard


Le document officiel en pdf : cia.gov

Source : disclose.tv

Lire aussi :


Recherches similaires

Pour aller plus loin, voir les travaux sur le « champ du point zéro » de Nassim Haramein, Lynne McTaggart, Gregg Braden, Rupert SheldrakeStanislav GrofBruce Lipton & Joe Dispenza.

Voir également les recherches effectuées par le Princeton Engineering Anomalies Research Program (PEAR), un laboratoire d’ingénierie de l’Université de Princeton qui étudie d’éventuelles interactions hommes-machines depuis 1979 sous la direction de Robert G. Jahn.

L’Institute of Noetic Sciences (IONS) cofondé en 1973 par l’ancien astronaute Edgar Mitchell, les programmes de l’institut incluent « l’amélioration des capacités humaines, » « la santé intégrale et la guérison, » et « l’émergence de visions mondiales ».

Le Global Consciousness Project (Projet Conscience Globale) est une expérience parapsychologique débutée en 1998 à l’Université de Princeton dans le New Jersey. Utilisant des appareils électroniques situés dans divers endroits du monde, cette expérience cherche à mesurer d’éventuelles anomalies dans la génération de nombres aléatoires, qui seraient corrélées avec d’importantes émotions collectives lors d’événements mondiaux.

Et le Stanford Research Institute (SRI) qui étudiait les perceptions extra-sensorielles avec la CIA, mais aussi dans de nombreux projets applicatifs scientifiques et militaires. (Stargate Project)

Vous trouverez des informations plus détaillées sur le site de l’Institut Métapsychique International.

Si le domaine de l’étude pluridisciplinaire au moyen de la méthode expérimentale de phénomènes qui mettraient en jeu le psychisme et son interaction avec l’environnement vous intéresse :

L’Institut Monroe, ou TMI, est une organisation à but non lucratif issue des travaux de recherche de Robert Monroe. Il est officiellement fondé aux États-Unis en 1974 à Faber, en Virginie. Dédié à « l’exploration de la conscience humaine », il promeut la méthode Hemi-Sync au moyen de stages sur son site en Virginie, mais aussi à travers le monde. Il s’appuie sur un réseau de représentants locaux, en Allemagne, en Angleterre, en Australie, au Brésil, au Canada, à Chypre, en Espagne, en France, au Japon et en Roumanie.

L’International Academy of Consciousness, est une organisation de recherche et de formation à but non lucratif dédiée à l’étude de la conscience et à l’aide des personnes au développement de leur potentiel humain au maximum. A l’IAC, une grande importance est accordée à l’étude rationnelle et au développement des aptitudes psychiques et énergétiques, en particulier l’expérience de sortie hors-du-corps (OBE), comme un moyen de comprendre le tissu multi-dimensionnel de notre réalité et d’apprendre à mieux vivre en son sein.

L’institut Suisse des Sciences Noetiques (ISSNOE), est une fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’étude de la Conscience à travers les Etats Modifiés de Conscience (EMC) non-ordinaires.

L’Institut Français de Recherche et d’Expérimentation Spirite (IFRES), est une association travaillant sur la recherche sur la survivance de l’esprit après la mort « relative » du corps et surtout les nouveaux moyens d’entrer en relation avec l’espace de l’après vie, comme la transcommunication instrumentale avec leur cellule de contact.

 

Publicités

un commentaire

  1. Il semble que pour un petit nombre, un incroyable tournant technologique civilisationnel a eu lieu, dans de nombreux domaines inattendu.

Laisser un commentaire