Information relayée par lci, lefigaro, latribunertbfeurope1lexpressouest-france20minutesiteledirectmatinminutenews, leparisiensciencepost, futura-sciences, sciencesetavenir, …

Après entre autres la Suède, Ibiza, et Paris avec les « Implants Party », voici maintenant la Belgique qui implante ses salariés d’une puce RFID. A Malines, en Belgique, une entreprise a décidé d’implanter des puces électroniques sous la peau de ses employés afin de remplacer les badges. Si du côté des salariés, la méthode ne semble pas déranger, des voix s’élèvent pour soulever la question du respect de la vie privée.

Les employés d’une société belge ont eu drôle de manière de « pointer » en arrivant chaque matin. Basée à Malines, la firme Newfusion, a décidé de se passer des traditionnels badges et autres pass d’entrée et a décidé d’implanter une puce électronique sous la peau de ses employés.

Ainsi, selon la RTBF, huit travailleurs ont d’ores et déjà été « pucés ». « C’est la même chose qu’une clef. J’ouvre la porte d’entrée et mon ordinateur. L’idée a germé après que plusieurs employés ont perdu leurs badges », explique l’un des patrons de la société, Tim Pauwels, au média belge.

Note : Je vous invite à écouter le point de vue du physicien expert en micro-ondes, Barrie Trower.

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire